logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/06/2011

Fontainebleau suite 2

Poursuivons par la galerie des assiettes

(Les résumés sont toujours pris sur internet)

*

IMG_0191_modifié-1.jpg

*

Cette magnifique galerie a remplacé une ancienne terrasse, vers 1840 (sous Louis-Philippe) pour faciliter la circulation entre l'aile Louis XV et les grands appartements. Au plafond et sur les hauts lambris ont été installées vingt et une peintures réalisées par Ambroise Dubois et son atelier vers 1600 ; elles représentent des divinités de la mythologie et des enfants chasseurs. Initialement réalisées à l'huile sur plâtre, provenant de la voûte de la galerie de Diane, déposées sous Napoléon 1er, puis transposées sur toiles, elles valurent à la pièce le nom de Galerie des Fresques.

Louis-Philippe fit également installer des boiseries de style Renaissance, le plafond, et les lambris dans lesquels sont encastrées 128 assiettes connues sous le nom de Service Historique de Fontainebleau (1839 - 1844). Ces assiettes en porcelaine de Sèvres illustrent l'histoire du château de Fontainebleau, ou représentent la forêt, le château à diverses époques, d'autres résidences royales, ainsi que des lieux visités par Louis-Philippe à l'étranger pendant l'Emigration : Amérique du Nord, Angleterre, Sicile.

*

résumé_modifié-1.jpg

*

IMG_0193.JPG

*

IMG_0194.JPG

*

IMG_0189.JPG

*

une musique pour luth d'époque,
très douce

podcast

Compositeur anglais Robert Johnson (1583-1634)

*

IMG_0195.JPG

*

IMG_0199.JPG

*

IMG_0201.JPG

*

Le vestibule de la chapelle et la chapelle de la Trinité

Le mobilier en chêne sculpté a été réalisé au Second Empire, en s'inspirant du décor des portes. Le fauteuil monumental et la table étaient destinés aux huissiers.

*

L'origine de cette chapelle remonte à la fondation d'un couvent de Trinitaires (Pères Rédempteurs de l'ordre de la Sainte Trinité) à cette même place par Saint Louis. Par la suite, incorporée au domaine royal, cette chapelle a fait l'objet d'une complète reconstruction à partir de la Renaissance. Comme beaucoup de chapelles de palais, celle-ci s'organise en deux niveaux, avec une tribune, où le Roi et la Reine se tenaient généralement (sauf aux grandes fêtes, où ils étaient en bas), et des balcons (ornés pour les princesses, plus simples pour les musiciens).

La majeure partie de ce décor étonnant date d'Henri IV et de Louis XIII. On est notamment surpris par l'audace picturale du plafond, illustrant la Rédemption de l'Homme au travers de peintures très vives, "à la composition tourmentée" (L'Apparition de Dieu à Noé, au-dessus de la tribune, L'Annonciation, au-dessus du choeur, et au centre Le Christ du Jugement dernier), entourées par les rois de Juda, des prophètes et des vertus. Le tableau d'autel (1642) a été peint par Jean Dubois, et représente la Sainte Trinité au moment de la déposition de croix.

C'est au sculpteur Francesco Bordoni que nous devons le maître-autel, ainsi que le dallage en marbres multicolores, et les statues des saints patrons de la famille royale : Saint Charlemagne et Saint Louis.

*

Une vidéo sera moins indigeste

 

Clic sur le haut-parleur pour la musique : extrait du Magnificat de Bach

*

aigle_jpeg.jpg
à suivre ...
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique