logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/07/2010

promenade avec Chopin

chopin_jardin-luxembourg-monument-chopin-henri-rousseau-1909-hermitage.jpg

podcast

Bacquier/Berthoumieu

« Cité d’Orléans »

 

chopin piano fille.jpg

09/07/2010

suite promenade Paris

 

 

 

En sortant de l’exposition, nous avons un peu marché

pour aller prendre le métro.

 

Je n'ai pas résisté à prendre quelques photos

toujours avec mon brave téléphone

alors ça n'est pas du grand art.

*

Photo0487.jpg

près du petite Palais, il y faisait bon

*

Photo0486.jpg
le pont Alexandre III
*
Figurez-vous qu'il y a des barrières partout
en prévision du défilé du 14 juillet.
Les gradins sont déjà installés avenue des Champs-Elysée
C'est moche comme tout
*
En passant :
grand palais.jpg
le grand Palais
*
Churchill.jpg
Churchill
*
De Gaulle.jpg
De Gaulle
**
(deux étoiles, quand même)
*
Tribune officielle.jpg
Tribune officielle
*
militaires,  police, il y en a partout
*
podcast
Francis Lemarque "Ballade de Paris"  
Photo0538.jpg
Place de la Concorde
*
Hôtel Crillon.jpg
*
Hôtel Crillon
*
Finie la visite, nous prenons le métro.
*
Ce matin, Christian, notre Grillon Heureux, a mis ce commentaire
très intéressant dont je vous fais part :
Sais tu que mes ancêtres ont habité Crillon le Brave, petit village à deux pas du terrier.
Au XIIe siècle Crillon-le-Brave appartenait à des sires d'Astouaud ; ceux-ci le vendirent en 1456 à Louis de Berton, aïeul du célèbre Crillon et issu de l'illustre famille des Balbes de Chieri (ou Balbes-de-Quiert) en Piémont, qui était venu s'établir en France ; les descendants de Louis de Berton portèrent depuis le nom de Crillon. Et c'es t en 1788 que ce bâtiment est acquis par François Félix de Crillon
merci Christian pour cette information.
*



14/03/2010

Les Tuileries

Gabriel Bacquier chante Le Jardin des Tuileries

**

Les Tuileries sont un quartier de Paris, situé entre le Palais du Louvre, la rue de Rivoli, la Place de la Concorde et la Seine. Il est aujourd'hui occupé par un jardin public et comprenait, autrefois, un palais, ancienne résidence royale et impériale.

Le jardin des Tuileries est le plus important et le plus ancien jardin à la française de Paris. Il s'étend d'ouest en est, de la place de la Concorde au Louvre, et du sud au nord, de la Seine à la rue de Rivoli.

Ce jardin fut planté par Catherine de Médicis à partir de 1564, au moment où commençait la construction du palais des Tuileries. Il fut tracé à l'italienne : six allées dans le sens de la longueur et huit dans le sens de la largeur délimitaient des compartiments rectangulaires comprenant des plantations différentes (massifs d'arbres, quinconces, pelouses, parterres de fleurs...). Une fontaine, une ménagerie et une grotte ornementaient le jardin, auxquels furent rajoutées une orangerie et une magnanerie au début du XVIIe siècle.

En 1664, Jean-Baptiste Colbert ordonna que le jardin fût entièrement redessiné par André Le Nôtre, qui s'était déjà illustré à Vaux-le-Vicomte. Celui-ci donna au jardin l'aspect qu'il allait conserver, dans ses grandes lignes, jusqu'à nos jours : il perça dans l'axe du palais une allée centrale délimitée, à l'est par un bassin rond, à l'ouest par un bassin octogonal ; il construisit la terrasse du Bord de l'eau le long du quai et la terrasse des Feuillants le long de la future rue de Rivoli ; enfin, il bâtit deux terrasses le long de la future place de la Concorde ainsi que deux rampes en courbe permettant d'y accéder.

De nombreuses statues de marbre vinrent par ailleurs orner le jardin. En 1719, l'entrée principale fut flanquée de deux statues de Coysevox représentant Mercure et la Renommée chevauchant un cheval ailé.

En 1783 eut lieu la première ascension de personnes dans un ballon à gaz. Une plaque, située aujourd'hui à droite en entrant dans le jardin, marque le souvenir de cet événement.

Sous la Révolution, le jardin fut le témoin des grands événements dont le palais fut lui-même le théâtre. Le bassin rond fut utilisé pour la cérémonie de l'Etre suprême (8 juin 1794). On y avait placé des effigies représentant l'Athéisme entouré de l'Ambition, de l'Egoïsme, de la Discorde et de la Fausse-Simplicité. Maximilien de Robespierre y mit le feu, dans une apothéose de cris et d'applaudissements. Le cortège se dirigea ensuite vers le Champ-de-Mars. Le 10 octobre, ce même bassin accueillit le cercueil de Jean-Jacques Rousseau, drapé d'un drap parsemé d'étoiles (exhumé d'Ermenonville pour être porté au Panthéon).

De nos jours, pour les touristes et promeneurs, de nombreuses chaises sont mises gratuitement à disposition dans tout le parc. Il est également à noter que la grande roue de Paris, autrefois présente sur la place de la Concorde, se situe maintenant dans le jardin des Tuileries, à quelques pas de la rue de Rivoli.

Le jardin accueillit les épreuves d'épée des Jeux Olympiques d'été de 1900.

La galerie du Jeu de Paume est un musée d'art contemporain situé au nord-est du jardin.

pour en savoir plus

Clic àhttp://saintsulpice.unblog.fr/2008/07/13/le-jardin-des-tu...

**

J'ai voulu modifier le diaporama,

enlever la station de métro, sans intérêt

et le plan, trop long, mais

Kizoa ne m'a pas laissé revenir sur le début du diapo

alors, j'ai abandonné les modifs et les textes.

**

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique