logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/07/2010

Tombé du nid

  

 

Dimanche, vers 15 heures, en allant au jardin,
j’aperçois un bébé tourterelle,

 sur la plate-bande de devant

probablement tombé du nid installé sur notre cheminée

à 10-12 mètres plus haut.

 

Il aura voulu déployer ses ailes et sera descendu en vol plané.

Aucune blessure

 

J’approche et au moment de le prendre entre mes mains,

le voici qui se cache sous des feuilles.

 

Bien sûr, je le prends malgré son manque d'envie certain

et le porte vers la cuisine.

 

Pour le mettre aux petits pois ?

Tout de suite, vous avez de drôles d'idées !

 

Une merveille de bébé tourterelle

avec plumes et encore un peu de duvet.

Un bec bien formé mais encore tout tendre.

 

et nous allons tout mettre en oeuvre pour le

maintenir en bonne santé.

*

 

La suite en photo

 

IMG_0006.JPG
dans le panier de voyage de Justine.
Nous n'avons pas de cage.
Dodo, à demain
*
IMG_0007.JPG
Ce matin, au réveil.
*
IMG_0012.JPG
 le restaurant.
*
J'ai cherché, hier,sur internet et ai trouvé comment le nourrir.
Finalement, j'ai cuit de l'Ebly.
Pas facile d'ouvrir le petit bec, c'est tout tendre et on craint
de le blesser.
*
IMG_0010.JPG
dans la chaude main de l'Homme qui retient les ailes.
Sinon, pas farouche le bébé.
Hier il est resté sur mon doigt, essayant ses ailes.
Il pousse aussi des petits cris lorsqu'il a faim je suppose.
*
Après une dizaine de coups de fil ce matin, j'ai fini par trouver
une association d'accueil pour oiseaux sauvages
à 42 km de chez nous, à Chatillon.
Embarquement immédiat
Les personnes qui accueillent sont bénévoles.
Les animaux sont nourris, soignés si nécessaire et ensuite
dirigés vers des volières ou pigeonniers selon le cas.
Pas de but lucratif, nous étions un peu inquiets à ce sujet.
*
La dame nous a remercié en disant
"Vous venez de sauver 20 ans de vie"
*
Chez nous, nous n'aurions pas su garder en vie cet oiseau et les chats
alentours auraient, eux, su quoi en faire...
*
IMG_0009.JPG
Justine, les sens en éveil.
*
IMG_0011.JPG
Allons, en route.

podcast

Gilbert Bécaud « Le p’tit oiseau de toutes les couleurs »

Passez une bonne journée


 

 

 

 

03/07/2010

Notre félidé



hebergeur d image

Les chats

Les amoureux fervents et les savants austères
Aiment également, dans leur mûre saison,
Les chats puissants et doux, orgueil de la maison,
Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires.

Amis de la science et de la volupté
Ils cherchent le silence et l'horreur des ténèbres ;
L'Erèbe les eût pris pour ses coursiers funèbres,
S'ils pouvaient au servage incliner leur fierté.

Ils prennent en songeant les nobles attitudes
Des grands sphinx allongés au fond des solitudes,
Qui semblent s'endormir dans un rêve sans fin ;

Leurs reins féconds sont pleins d'étincelles magiques,
Et des parcelles d'or, ainsi qu'un sable fin,
Etoilent vaguement leurs prunelles mystiques.

Charles Baudelaire

hebergeur d image

IMG_0001.JPG

Encore le spirée direz-vous ?

Et pourquoi pas ?

Un arbuste aux couleurs vives,

aux fleurs très fournies,

au feuillage suffisamment épais

permettant de se cacher dessous.

*

IMG_0002.JPG-on ?
Qui aperçoit-on  à 14 heures ?
Notre amie Justine qui ne craint pas la chaleur
bien à l'abri du Spirée.
*
IMG_0004.JPG
Mais enfin, tu me déranges. Vas-t-en!"
*
IMG_0005.JPG
Rideau - Sieste jusqu'à 16 heures.
hebergeur d image
podcast

« Viens à la maison »
de Robert Lamoureux par André Claveau

 

hebergeur d imagehebergeur d image

27/06/2010

Promenade champêtre

 

Qui peut résister aux petites

fleurs des champs ?

Elles méritaient bien d'être mises à l'honneur.

**

Au cours de notre promenade, nous avons fait

d'intéressantes rencontres.

Nous avons lié conversation avec

ces charmantes black and white venues au devant de nous.

IMG_0105.JPG

Elles nous ont raconté leur principal soucis :

les mouches.

Toutes jeunettes les demoiselles et aimant le contact.

Après quelques minutes de bavardage, nous avons repris notre promenade

et avons fait une nouvelle rencontre.

 

**

 

IMG_0046.JPG

 

Ils sont venus du fond du champ nous saluer.

Je vous assure que le gris, lorsqu'il est arrivé d'un pas rapide,

nous nous sommes demandés si le petit fil de fer qui sert de barrière

allait résister. Mais le bel animal a stoppé pile devant nous, impressionnant de force.

Nous avons fait un brin de causette

et un troisième, curieux, voulant savoir ce qui se disait, est arrivé.

 

IMG_0048.JPG
Quelques secondes d'amabilités puis
nous nous sommes dit "adieu" et chacun a continué son chemin.
**

podcast
Henri Salvador « Verte campagne »

 

 

 
**
IMG_0148.JPG

C’est épuisant la vie à la campagne

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique