logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

07/09/2010

Château-Gaillard des Andelys


Comme toujours, clic sur le haut-parleur si cela vous dit

*

Château Gaillard est une forteresse médiévale en ruine qui se situe au cœur du Vexin normand, à 100 km de Paris sur la commune des Andelys (Eure). Il constitue un morceau d'histoire de France qui domine la vallée de la Seine, mêlant Richard Cœur de Lion et les rois maudits en haut d'une falaise de calcaire. Château-Gaillard a plus de 800 ans. Il devrait son nom à Richard Cœur de Lion qui, le voyant achevé, aurait dit « Que voilà un château gaillard ! ».

*

Pour en savoir plus clic

clic --> http://monet-picture.com/andelys/chateau-gaillard/gaillar...

*

Richard installe le château sur un éperon rocheux dominant la Seine d'environ 90 mètres. Le site n'est toutefois pas l'endroit le plus haut du secteur puisqu'au sud-est s'étend un plateau qui le domine de 50 mètres.

Construit en moins de deux ans (1196-1198) sur un éperon de 200m de long sur 80m au plus large ; 45000 livres ;2300 ouvriers : 4700 tonnes de pierres ; 100 à 120m au-dessus du niveau de la Seine. Tour maîtresse de 8m de diamètre interieur et 18m de hauteur ; muraailles de 3 à 4 m d'épaisseur ; 6 sièges victorieux.

Le système défensif dépassait de loin la seule forteresse que nous voyons aujourd'hui et bloquait littéralement le fleuve. Au pied du château, le bourg fortifié de la Couture (embryon du Petit Andely) avait été créé. De là, un pont enjambait la Seine et prenait appui sur une île fluviale qui accueillit un petit château polygonal (le château de l'île). Quelques centaines de mètres en amont du fleuve, une triple rangée de pieux empêchait la descente des navires (l'estacade). Deux mottes castrales servaient d'avant-postes : la tour de Cléry sur le plateau et celle de Boutavent dans le vallée. Au centre, poste d'observation magistral et imprenable, le Château-Gaillard (appelé aussi château de la Roche / de la Roque en normand). L'ensemble avait pour vocation de verrouiller la boucle de la Seine en amont de Rouen en cas de danger.

*

IMG_0049 coupée.jpg

*

IMG_0053maquette chapelle.jpg

*

45 tour maîtresse dessin.jpg

*

47 puits.jpg

*

IMG_0046coupée.jpg

*

IMG_0051 coupée.jpg

*

IMG_0050coupée.jpg

 

*

IMG_0054tour des latrines.jpg
 

*

 

panorama du Château-Gaillardcadre.jpg

panorama côté Seine
*

Le soleil nous accompagnait, donnant une chaleur douce.

Nous avons pu apprécier la beauté de ce site.

J'ai glané d'autres renseignements lors de cette visite mais

je les donnerai une autre fois afin de ne pas lasser le lecteur

qui aura déjà eu le courage d'aller au bout de cette note

*

Un peu de musique ?


podcast
Tzigane hongrois

 hebergeur d'image

25/08/2010

pluie de fleurs

lusblanc.jpg

Un lys, reconnu pour un prince,
Arrive dans une province ;
Mais, comme un prince de son sang,
Il est beau sur toute autre chose ;
Et vient, vêtu de satin blanc,
Pour faire l'amour à la rose.

Extrait de "Sujet de la comédie des fleurs"

De F.T. L’Hermite (1601-1655)

 

roseopie.jpg

*

 delphinium.jpg

Le delphinium ou pied d’alouette.

*

lys orange copie.jpg

 

Le lys d'un jour.

Fleur éphémère mais si lumineuse.

*

oeillet.jpg

Œillet discret et très parfumé.

*

 Belles fleurs, dont je voy ces jardins embellis,
Chastes Nymphes, l'Amour et le soin de l'Aurore,
Innocentes beautez que le Soleil adore,
Dont l'éclat rend la Terre et les Cieux embellis.

Allez rendre l'hommage au beau teint de Philis,
Nommez-la vostre Reine, et confessez encore,
Qu'elle est plus éclattante et plus belle que Flore,
Lors qu'elle a plus d'oeillets, de roses, et de lis.

Quittez donc sans regret ces lieux et vos racines,
Pour voir une beauté, dont les graces divines,
Blessent les coeurs des Dieux d'inévitables coups ;

Et ne vous faschez point si vous mourez pour elle,
Aussi-bien la cruelle
Fera bientost mourir tout le monde apres vous.

 Belles fleurs, dont je voy ces jardins embellis

Vincent Voiture (1597-1648)

hebergeur d image

22/08/2010

Couleurs du temps

ciel rose.jpg

Le ciel à 7 heures ce dimanche.

Très, très loin, le bruit d’un orage.

Le ciel est devenu un court instant

Tout gris

Et puis

C’est fini

Il étire son blanc coton

*

En prenant la photo, je n’avais pas aperçu la tourterelle

dans l’angle.
*
Justine.jpg
*

Souvenez-vous

Ils ont fait le tour du monde avec de belles chansons

Fred Mella disait qu’il ne « chauffait » jamais sa voix

avant un concert.

*

Bon dimanche

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique