logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/10/2010

L'Ermitage

Je ne vais pas vous raconter la vie de Chateaubriand,

vous la connaissez ou bien vous trouverez sur internet.

 

Ce dont je vais vous parler, c’est de la maison

qu’il a acheté et dans laquelle il a vécu dix années

avec sa femme Céleste.

*

http://www.maison-de-chateaubriand.fr/web/chateaubriand/la-maison-de-chateaubriand;jsessionid=814459576FF08472100A3024787FFFB4#

*

podcast
« Elégie » G. Fauré

 

IMG_0287.JPG
Façade au sud, regardant le parc
*

La maison, à l'origine, n'est qu'une "chaumière" ou maison de jardinier.

Elle est refaite entièrement à l'intérieur et décorée extérieurement d'un portique de marbre supporté par des cariatides dont le torse est antique.

(C'était la mode du moment)

Le R de C est composé :

- d'un vestibule avec un escalier de bâteau, à deux branches, et disposé pour y mettre des fleurs.

- d'une cuisine

- d'une salle à manger

- d'un salon

grand escalier.JPG
photo provenant d'une brochure du Conseil Général du Val-de-Marne
---------
Escalier provenant d'un brick anglais
*
L'histoire
En juillet 1807, invité à se tenir éloigné de Paris après une invective contre Napoléon qu'il a écrite dans le Mercure de France, Chateaubriand s'installe dans "une maison de jardinier cachée parmi les collines couvertes de bois" nommée Vallée aux loups. Elle est alors en piètre état, aussi l'écrivain la fait-il rénover. Il y passera dix ans, se consacrant aussi bien à l'élaboration de son oeuvre qu'aux aménagements de la propriété ; il fait ainsi planter un parc dans lequel se trouvent des arbres du Proche-Orient et d'Amérique du Nord, en souvenir de ses voyages
*
Les photos étant interdites à l'intérieur de la maison,
je vous présente trois photos prises avant l'interdiction
(je n'avais pas vu la pancarte)
et deux prises à l'extérieur au travers de la fenêtre.
(C'est de ces photos-là  dont je parlais dans la précédente note au sujet de la mauvaise qualité)
IMG_0212.JPG
La salle à manger
*
IMG_0213.JPG
au fond, le piano forte
*
IMG_0214.JPG
*
Céleste Chateaubriand.JPG
photo provenant d'une brochure du Conseil Général du Val-de-Marne
---------
Céleste de Chateaubriand qui aménagea l'intérieur à son goût.
Son mari la délaissant pour écrire et planter des arbres,
elle organise des réceptions. Paris n'étant pas loin, les amis viennent les voir.
*
Elle écrit à un ami
"Pour moi, je trouve qu'une apparition de vivants est toujours bonne [...] La Vallée est triste à mourir et ses habitants ennuyeux à périr. Que cela ne vous décourage pas ; tout changera de face à votre arrivée".
*
Sortons
IMG_0210.JPG
côté nord
*
IMG_0294.JPG
Entrée, côté nord
*
IMG_0296.JPG
toujours côté nord, l'étage
*
Au premier étage, nous avons vu les deux chambres et une bibliothèque.
Photos interdites et souvenirs envolés.
*
fin maison.JPG
*
Juillet 1818 -  Achat par le duc de Montmorency
 
Le duc de Montmorency augmentera la maison d'une aile troubadour et d'une chapelle.
Madame de Récamier séjournera souvent dans la propriété.
scan img135.jpg
photo provenant d'une brochure du Conseil Général du Val-de-Marne

 

 

*
1826, au décès de la duchesse de Montmorency,la propriété revient à sa fille
qui avait épousé Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville (père)
Nouvelle extension
IMG_0290.JPG
L'aile La Rochefoucauld
*
panorama arrière maison.jpg
Panorama réalisé par votre servante
*
Demain ou après-demain,
nous nous promènerons dans le parc de Chateaubriand
*
le chat de la maison.jpg
Le propriétaire actuel de la maison ou peu s'en faut
*

Bonne soirée

*

26/10/2010

Blog en RTT

IMG_0227 cadre.jpg

Dans le jardin de l’ermitage 
 de Chateaubriand à Chatenay-Malabry
des cyclamens sauvages
au milieu des feuilles mortes

Un bien joli parterre

 

hebergeur d'image

17/10/2010

Automne + info sur l'interprète

Pour Gérard-CHAP

Michel VIVOUX

Né en 1952, à Meknès.

Chante depuis la fin des années 60 et le joli printemps que l’on sait. A tout fait : de la manche aux terrasses des bistrots aux scènes des festivals les plus prestigieux (Printemps de Bourges en 1979 et 1980). Guitariste émérite, aux styles multiples (blues, folk, swing manouche), son écriture s’appuie le plus souvent sur un sens de la parodie flirtant avec le dérisoire et la provocation iconoclaste. Si son accent du Sud-Ouest et sa diction rocailleuse ne sont pas sans faire songer à Nougaro, ses principales influences d’auteur sont cependant à rechercher du côté de chez Brassens, Lapointe ou Ferré. Huit albums au compteur, à ce jour, dont une grosse compilation récapitulative des premiers opus.

*


podcast
chant d'automne
"Les Fleurs du Mal"
Ch. Baudelaire
automne à moi.jpg

Bon samedi
hebergeur d'image
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique