logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/11/2010

Le moulin d'Ivry

Chaque fois que nous passons par Ivry sur Seine,
nous passons devant un moulin
dont nous avons vu la restauration
se faire petit à petit.

Je n'ai jamais l'appareil photo avec moi
aussi, je vais emprunter les photos sur internet
et aussi, bien sûr, son histoire.

*

 Edifié sous Louis XIV en 1674, le moulin de la Tour est l'ancien moulin banal de la seigneurie d' Ivry et St-Frambourg. Unique survivant des moulins à vent du val-de-marne, vestige d'un patrimoine historique vieux de plus de trois siècles, il a retrouvé sa splendeur d'antan.

*

Voici un peu son histoire à travers ces quelques photos.

moulin1.JPG
Le dernier seigneur d'Ivry propriétaire du moulin, à la veille de la révolution française, est mademoiselle De Mailly de Nelle, princesse d'Aremberg
*
moulin2.JPG
Hors d'usage, il servira à des vanniers, de réserve de foin
et avant sa réhabilitation, de dépot d'hydrocarbure
*
moulin3.JPG

le corps du moulin, dont l'épaisseur de ses murs (1.60 m à la base) laissent présumer une construction d'époque médiévale modifiée au XVII° siècle, a une hauteur de 11 mètres

sa restauration débuta en 1976

le 6 mai 1976, la tour de 315 tonnes est déplacée de 35 mètres,
afin de permettre la construction d'immeubles

*
moulin4.JPG
deux meules installées ont un poids de 1500 kg chacune
*
moulin5.JPG
 .une toiture tournante et des ailes sont montées et l'intérieur est aménagé sur 3 niveaux
*
moulin6.JPG
La toiture avec sa charpente, ses assemblages et sa couverture
d'essentes en cèdre rouge du Canada ont un poids total de 18 tonnes
*
moulin7.JPG
 l'arbre (ou axe) supporte les ailes et le rouet
*
moulin8.JPG

les ailes d'une envergure de 22 mètres sont garnies de 8 voiles de coton de 9 mètres de long

Du déplacement de la ruine le 6 mai 1976 à l'achèvement de sa restauration en septembre 1991, ce sont 15 années de travaux de réfection ou d'aménagement du site devenu la "halte du Vieux Moulin

*

                   Ç  clic sur le haut-parleur pour la musique  

Bonne visite

 

30/10/2010

La Vallée-aux-Loups - le Parc de Chateaubriand

 

C'est en 1807 que Chateaubriand achète une "petite maison de jardinier", située près du hameau d'Aulnay : la Vallée-aux-Loups.

"C'est au grand désert d'Atala que je dois le petit désert d'Aulnay"

écrira-t-il dans Les  Mémoires d'Outre-Tombe

Tout dans cet ermitage littéraire rappelle sa vie errante, ses voyages et ses rêves : le parc à l’anglaise, le portique et les cariatides de marbre blanc et surtout les arbres admirables dont beaucoup furent plantés par chateaubriand et qui composent un itinéraire imaginaire : les chênes évoque la Gaule chevelue de Velleda, les cèdres rappellent l’Orien de l’Itinéraire, les catalpas et cyprès-chauve suggèrent l’Amérique d’Atala.

 
Ç  clic sur le haut-parleur pour la musique                                                                                    

Ähttp://www.napoleon.org/fr/magazine/musee/files/Maison_Chateaubriand-La_Vallee-aux-Loups.asp

*

Dans la partie haute de la tour Velleda,

Chateaubriand installe sa bibliothèque

dans laquelle il vient travailler jusqu'à 12 heures par jour.

*

La glacière

Auparavant, pour boire frais, confectionner des crèmes glacées, sorbets, soigner les fièvres et les traumatismes..., on ne disposait que de la glace naturelle prélevée sur les lacs, les bassins, voire de neige compactée, produite pendant les périodes d'hiver.

La glacière située dans le parc de Chateaubriand permettait de stocker cette glace et d'en disposer jusqu'à la fin de l'été.

Elle comporte une cuve enterrée d'un diamètre 5,5 m et de 6 m  de profondeur, pouvant contenir 125 tonnes de glace.

Construction du XVIIIè S. 

*

 

Demain, ce sera plus léger

29/10/2010

L'Ermitage

Je ne vais pas vous raconter la vie de Chateaubriand,

vous la connaissez ou bien vous trouverez sur internet.

 

Ce dont je vais vous parler, c’est de la maison

qu’il a acheté et dans laquelle il a vécu dix années

avec sa femme Céleste.

*

http://www.maison-de-chateaubriand.fr/web/chateaubriand/la-maison-de-chateaubriand;jsessionid=814459576FF08472100A3024787FFFB4#

*

podcast
« Elégie » G. Fauré

 

IMG_0287.JPG
Façade au sud, regardant le parc
*

La maison, à l'origine, n'est qu'une "chaumière" ou maison de jardinier.

Elle est refaite entièrement à l'intérieur et décorée extérieurement d'un portique de marbre supporté par des cariatides dont le torse est antique.

(C'était la mode du moment)

Le R de C est composé :

- d'un vestibule avec un escalier de bâteau, à deux branches, et disposé pour y mettre des fleurs.

- d'une cuisine

- d'une salle à manger

- d'un salon

grand escalier.JPG
photo provenant d'une brochure du Conseil Général du Val-de-Marne
---------
Escalier provenant d'un brick anglais
*
L'histoire
En juillet 1807, invité à se tenir éloigné de Paris après une invective contre Napoléon qu'il a écrite dans le Mercure de France, Chateaubriand s'installe dans "une maison de jardinier cachée parmi les collines couvertes de bois" nommée Vallée aux loups. Elle est alors en piètre état, aussi l'écrivain la fait-il rénover. Il y passera dix ans, se consacrant aussi bien à l'élaboration de son oeuvre qu'aux aménagements de la propriété ; il fait ainsi planter un parc dans lequel se trouvent des arbres du Proche-Orient et d'Amérique du Nord, en souvenir de ses voyages
*
Les photos étant interdites à l'intérieur de la maison,
je vous présente trois photos prises avant l'interdiction
(je n'avais pas vu la pancarte)
et deux prises à l'extérieur au travers de la fenêtre.
(C'est de ces photos-là  dont je parlais dans la précédente note au sujet de la mauvaise qualité)
IMG_0212.JPG
La salle à manger
*
IMG_0213.JPG
au fond, le piano forte
*
IMG_0214.JPG
*
Céleste Chateaubriand.JPG
photo provenant d'une brochure du Conseil Général du Val-de-Marne
---------
Céleste de Chateaubriand qui aménagea l'intérieur à son goût.
Son mari la délaissant pour écrire et planter des arbres,
elle organise des réceptions. Paris n'étant pas loin, les amis viennent les voir.
*
Elle écrit à un ami
"Pour moi, je trouve qu'une apparition de vivants est toujours bonne [...] La Vallée est triste à mourir et ses habitants ennuyeux à périr. Que cela ne vous décourage pas ; tout changera de face à votre arrivée".
*
Sortons
IMG_0210.JPG
côté nord
*
IMG_0294.JPG
Entrée, côté nord
*
IMG_0296.JPG
toujours côté nord, l'étage
*
Au premier étage, nous avons vu les deux chambres et une bibliothèque.
Photos interdites et souvenirs envolés.
*
fin maison.JPG
*
Juillet 1818 -  Achat par le duc de Montmorency
 
Le duc de Montmorency augmentera la maison d'une aile troubadour et d'une chapelle.
Madame de Récamier séjournera souvent dans la propriété.
scan img135.jpg
photo provenant d'une brochure du Conseil Général du Val-de-Marne

 

 

*
1826, au décès de la duchesse de Montmorency,la propriété revient à sa fille
qui avait épousé Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville (père)
Nouvelle extension
IMG_0290.JPG
L'aile La Rochefoucauld
*
panorama arrière maison.jpg
Panorama réalisé par votre servante
*
Demain ou après-demain,
nous nous promènerons dans le parc de Chateaubriand
*
le chat de la maison.jpg
Le propriétaire actuel de la maison ou peu s'en faut
*

Bonne soirée

*

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique