logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/11/2009

Les montagnes d'Arménie

Patrick Fiori a composé cette chanson
en hommage à son père.

Personnellement, je la trouve très belle.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

De l'or, pour sauver quelques enfants
Les femmes se souviennent doucement
La vie des familles d'Arménie
Où les douleurs de la terre se racontent la nuit

Au début c'est l'automne
Tout le monde danse
Toutes les cloches sonnent
Chaque jour est un jour de chance
Azad est dans le champ et son frère aussi

Soudain un homme se rapproche
Les yeux remplis de peur, et lui dit
Va t'en, suis la course des nuages
Mon fils, préviens les nôtres au passage

Des pierres, comme des larmes tombent du ciel
Les hommes sont devenus fous
Seul Dieu est immortel
Sauvage
Jusqu'à la tombée du jour
Garde en mémoire précieusement notre histoire

Papa, je raconte à ma manière
L'histoire décousue de tes repères
La terre que tu m'as donnée un jour
Sera le plus beau jardin
Pour les fruits de l'amour
Sur les montagnes d'Arménie
Où les enfants jouent et dansent
Où tout est vert et fleuri

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

16/11/2009

la chorale

Ce soir, je pars travailler le "Salve Regina" de Poulenc.

Ce n'est pas ce que j'aime particulièrement
surtout qu'à présent, je chante "alto",
moins agréable de faire le bourdon
que de chanter la mélodie
réservée aux sopranos en général.
Mais puisque j'ai fait le choix d'intégrer une chorale
il faut bien que je suive le mouvement.

Noël approche

Vous me direz ce que vous en pensez,
j'insère le morceau.

podcast

Après avoir écouté, vous pourrez aller
dormir apaisé(e)s

Bonne nuit - à demain -

19:51 Publié dans Blog, Musique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : blog, musique |  Facebook

Odelette

vignemontmartre_gr.jpg Odelette

Petit piqueton de Mareuil,
Plus clairet qu'un vin d'Argenteuil,
Que ta saveur est souveraine !
Les Romains ne t'ont pas compris
Lorsqu'habitant l'ancien Paris
Ils te préféraient le Surène.

Ta liqueur rose, ô joli vin !
Semble faite du sang divin
De quelque nymphe bocagère ;
Tu perles au bord désiré
D'un verre à côtes, coloré
Par les teintes de la fougère.
                                                                                                         Les vignes de Montmartre
Tu me guéris pendant l'été
De la soif qu'un vin plus vantépochtrons_du_Rhin.jpg
M'avait laissé depuis la veille ;
Ton goût suret, mais doux aussi,
Happant mon palais épaissi,
Me rafraîchit quand je m'éveille.

Eh quoi ! si gai dès le matin,
Je foule d'un pied incertain
Le sentier où verdit ton pampre !...
- Et je n'ai pas de Richelet
Pour finir ce docte couplet...
Et trouver une rime en ampre.

Gérard de Nerval

 

 

 


podcast
"J'ai bu" Aznavour/Roche 1948
 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique