logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/04/2011

"Le Poilu"

Le soldat-musicien,

Maurice Maréchal

 devenu ambulancier durant la guerre de 14-18.

Son histoire a été contée sur France-musique.

*

Maurice Maréchal,
né à
Dijon le 3 octobre 1892 et mort à Paris le 19 avril 1964, est un violoncelliste français.

Après avoir étudié au conservatoire de sa ville natale, il entre en 1905 au Conservatoire de Paris où il remporte son premier prix de violoncelle en 1911. Trois ans plus tard, la France entre en guerre et le jeune Maréchal, alors âgé de 22 ans est mobilisé. Il raconte son quotidien d'août 1914 à février 1919 dans ses carnets intimes.

*

Dans un premier temps, il est affecté à la musique ce qui signifie qu'au lieu de combattre il peut continuer à pratiquer son art.

Il Prend la décision d'agir en français et s'engage comme ambulancier.

Le violoncelle se retrouve au placard.

Il est sorti dans les moments de pause mais prend l'humidité et pourrit.

Navré, le musicien récupère l'âme de son instrument
(c’est un petit cylindre de bois placé entre le fond et le dessus du violon et qui permet de donner la sonorité – explication grossière de ma part)
et l'archet.

Deux soldats menuisiers  lui fabriquent un nouvel instrument
dans des caisses de munitions
et, à l'étonnement de tous, le son est honnête.

Cet instrument avec lequel Maurice Maréchal joue durant les temps de repos
sera baptisé

"Poilu"

marechal1.jpg
 Je vous présente Maurice et son Poilu


podcast
 il a du leur jouer un prélude de Bach

*

  La violoncelliste Emmanuelle Bertrand
a fait exécuter une copie de ce "Poilu"
et donné un concert avec cet instrument à la Cité de la Musique
en hommage au musicien.

Le Poilu original se trouve au Musée de la Musique

*

marechal.JPG

En savoir plus ?

Clic ---> http://durosoir.megep.pagesperso-orange.fr/html/titres_marechal.htm)

*

scan img210.jpg

"On m'a toujours traité comme un prince, surtout Maurice. Là, je ne comprends pas son attitude. [...]
Avec cette déclaration de guerre, il est devenu fou. Je pendouille dans son dos, semblable à une besace, secoué par les cahots des chemins." 

L'Histoire est narrée par le violoncelle
Le livre comporte deux autres nouvelles sur la 1ère guerre mondiale. 

peut se lire à partir de 10 ans

(c'est dans nos cordes -
de violoncelle, bien entendu)

hebergeur d'image

Commentaires

Coucou du matin la Geneviève !

Tu es une couche-tard et je vois que tu composes tes notes à cette heure tardive ,
comme les grands artistes qui composent plutôt la nuit , hi ! bref ! cette histoire du
"poilu" le violoncelle et de son maître le musicien n'est pas banale dans cette longue guerre .

Bon mardi plus frais , bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 12/04/2011

ton anecdote me remet en mémoire Olivier Messiaen, en déportation et composant avec ds instruments de bric et de broc le quatuor pour la fin du temps,
merci de ce beau rappel, où la musique prend toute sa place salvatrice en temps de guerre

Écrit par : framboisine | 12/04/2011

Une belle histoire pour ce violoncelle qui lui aussi a fait sa guerre, et peut être permis à d'autres de l'oublier un instant, en écoutant sa musique.
Bonne journée Geneviève.
Bisous
Anita.

Écrit par : anita | 12/04/2011

Très belle histoire , je ne savais pas que l'on pouvait récupèrer " l'âme " des violons . Et c'est ainsi que d'une boite vide de munitions , grâce à des amis menuisiers , le jeune soldat musicien a pù jouer pour ses copains .
je suis privée de son sur mon PC, ce serait bien plus grave pour toi qui aime tant la belle musique .Malgrè tout elle me manque . Bonne journée . bises . huguette .

Écrit par : macary huguette | 12/04/2011

On entend l'âme qui s'exprime dans le violoncelle et ses sonorités..Heureuse d'écouter ce prélude de BACH, mon classique préfé en musique...Ecoutons en silence, pas de bruit autour, je ferme la fenêtee. merci


Bises
hélène

Écrit par : hélène | 12/04/2011

soignant et musicien peut étre un brin psychologue
en tout cas un moyen non violent de faire la guerre !
amitiès

Écrit par : ventdamont | 12/04/2011

Ce n'est pratique un violoncelle en temps de guerre; ça prend de la place et c'est fragile.

Si la musique pouvait vraiment adoucir les moeurs...


dominique

Écrit par : papydompointcom | 12/04/2011

très intéressante ta note sur Maurice Maréchal et le poilu, le violoncelle est un bel instrument et une belle musique pleine de sensibilité. Bonne soirée, amitié. Renée

Écrit par : Campanule | 12/04/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique