logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/01/2010

Tout et rien

Je démarre cette note
sans idée.

Que vais-je raconter aujourd’hui ?

Je me sens réellement « creuse »

Avez-vous remarqué
dans le colonne de droite
(il n’y a que celle-là…)
J’ai mis un diaporama
des chiennes qui ont partagé
notre vie.
Elles ne sont plus de ce monde
depuis longtemps
mais nous ne les avons jamais oubliées.

**

Nora : c’est la première que nous avons eue.
Un croisement d’épagneul et de ratier.
Vive, aimant l’extérieur.
L’Homme, à l’époque, était chasseur.
Nora était bonne pour débusquer
le gibier et ceux qui n’avaient pas de chien
(deux vieux radins)
se mettaient au coin du champs
dans lequel elle entrait, sûrs
qu’elle allait lever du gibier.

Elle avait aussi un défaut.
Elle chassait parfois pour elle
et l’Homme rentrait seul à la maison,
la demoiselle étant en vadrouille.
Elle revenait en catimini, la nuit.

**

Sonnie : toute une histoire.
Elle a été éjectée d’une voiture.
C’était à la fin de journée.
Les chasseurs rentraient chez eux
en passant à travers champs.
Une voiture s’arrête derrière un boqueteau,
puis repart,
et arrive en courant cette chienne
qui se met à suivre les chasseurs.
Certains envisagent de l’abattre.
L’Homme, qui revenait sans Nora , dit :
"Je l'emmène à la maison".

C'est ainsi qu'elle est entrée chez nous.

Maigre, les os saillants.
Il a fallu lui donner à manger
par petites parts, sinon elle aurait été malade.

Nous avons mis 3 ans pour la "récupérer"
et nous l'avons perdue, alors qu'elle était encore jeune,
par la faute d'un vétérinaire.
(Je n'entre pas dans le détail).

Peu de temps avant, Nora est passée sous une voiture.

**

Lodie : mon cadeau.

Après avoir fait connaissance avec Sonnie,
nous avons découvert la gentillesse du setter.
Aussi, après la naissance de notre fils,
nous avons décidé de nous "offrir" un setter
Cela représentait, à l'époque, un sacrifice.
Nous n'étions pas riches.
Nous l'avons gardée 13 ans.
L'Homme n'allait plus à la chasse,
cela n'en valait plus la peine.
Il fallait taper du pied pour que les faisans s'envolent.
Ce n'était plus du sport.
De plus, Lodie, qui aimait aller à la chasse,
fatiguait vite.
Parfois, l'Homme la portait sur son cou
pour revenir à la maison.

Cela faisait rire les beaucerons
mais il s'en moquait.

**

Voilà, vous savez tout sur nos chiennes.
Elles ont été heureuses
et nous avec.

**

A présent nous avons Justine
C'est très différent
mais intéressant aussi.
Nous l'aimons d'une manière un peu excessive.
Nous l'avons recueillie, elle avait environ 3 ans
et cela fait 14 ans qu'elle partage notre vie.

**

Et bien, j'ai fini par écrire quelque chose!

"C'est de la prose" dirait Monsieur Jourdain.

**

podcast
« Jean de la Fontaine » Jean-Claude Darnal

***

nos chiennes.jpg 

Commentaires

J'aime ta Lodie, chien setter anglais tricolore (petites tâches marron sur le museau et les pattes.) Ce sont des chiens extraordinaires de douceur, de gentillesse. De plus ils portent "beau", je veux dire qu'ils ont cet air "fier" qui fait de ces chiens des merveilles. Nous avons toujours eu cette race (au début c'étaient des setters anglais non tricolores.) Eh bien, ils avaient moins de douceur. Nous avons eu des femelles (6 fois) ensuite nous avons eu "IAN" qui est mort il y a quatre ans, puis maintenant "BOY". Et franchement, je trouve que ces mâles sont encore plus gentils que les femelles. Nous avons beaucoup de bonheur avec notre BOY (comme nous en avons toujours eu avec tous ceux que nous avons eu.) Mais maintenant nous en profitons à plein la caisse car nous sommes toujours ensemble. Et je peux te dire que nous en sommes "gagas".

Gros bisous,
Aliette

Écrit par : Aliette | 05/01/2010

Bonjour,

Je pense que je me serai bien entendu avec celui que tu appeles "l'Homme". J'ai aimé chasser dès mon plus jeune âge, (les enfants sont bien souvent cruels), j'ai vite appris à tirer perdreaux et autres gibiers à plumes. Nos chiens, épagneuls, pointers, setters, ont jalonné la vie de mes parents, puis la mienne. Dans la France de l'après guerre, en Ecosse, au Maroc, au Tchad, le gibier sauvage était en nombre suffisant pour se reproduire.
Dans la région parisienne, en 1975, j'ai découvert le faisan d'élevage, le perdreau nourri au totaliment et j'ai raccroché le calibre 12 définitivement. Là où nous sommes, les soi disants chasseurs lâchent la veille de l'ouverture des caisses de perdreaux à la nuit tombée et viennent à l'aube les fusiller à l'endroit où ils les ont laissés. Et certains n'hésitent pas à tirer au sol la bête qui piette. A pleurer !

Tu as aimé tes chiens, et c'est bien normal. Je vois qu'ils ont été libres d'aller et venir, comme les notres. J'avoue préférer comme toi la compagnie d'un chien à celle d'un chat. Leur amitié est loyale. En ce mement, c'est un batard SPA de labrador et de beauceron qui perd ses poils sur le carrelage du terrier, animal de 45 kg qui adore marquer un arrêt fugace à un romarin pour partir ensuite au cul du lapin, plus rapide heureusement que lui.

Pourquoi ne pas reprendre un autre setter ou labrador ?


Bises du grillon

Écrit par : Christian | 05/01/2010

Je suis dans le même état d'esprit que toi, je me demande ce que je vais bien pouvoir raconter.
Toi tu nous as fait l'éloge de tes chiens et cette note est bien agréable à lire.
Moi je n'ai même pas ce recours là ....
Ce matin agréable surprise, j'ai pu visionner ton diaporama sur le parc Montsouris, bel endroit dans Paris ( je ne connais pas).
Bonne journée Geneviève.
Bisous
Anita.

Écrit par : Anita | 05/01/2010

Malgré les rétitences de ton préambule, tu es une excellente conteuse, j'ai bien aimé ta prose sur ces animaux que tu portes dans ton coeur...



Bises
hélène

Écrit par : hélène | 05/01/2010

Merci pour la chanson de Jean-Claude Darnal, un gars de ch'nord !
Ils étaient beaux, tes chiens.
Bonne journée,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 05/01/2010

En effet, pour quelqu'un qui n'a rien à dire....

Et puis d'une chose à l'autre...on n'arrête plus....

Bises.
Josiane.

Écrit par : josiane | 05/01/2010

il y a eu beaucoup de monde à passer chez toi c'est super !!!j'ai eu un chien et un chat mais pas repris d'autre car c'est pas évident pour aller chez les enfants mais j'avoue que ça me manque
bonne soirée

Écrit par : bernadette | 05/01/2010

tous tes chiens, compagnons de vie sont bien différents et laissent chacun des souvenirs affectifs; nous n'avons jamais eu de chien. Bonne soirée, amitiés. Renée

Écrit par : Renée | 05/01/2010

Coucou la Geneviève !

Que d'amis à quatre pattes vous avez eu tous les deux c'est merveilleux .
Le dernier est plus indépendant que les premiers .
Mes parents avaient un Epagneul-Breton et comme papa était pêcheur ,
il disait qu'il avait un chien de chasse pour aller à la pêche et cela arrangeait
bien la chienne car elle avait peur des coups de fusils .

Bonne soirée avec l'homme bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 05/01/2010

Ce sont de très bons compagnons nos chiens je suis comme toi j'en ai eu plusieurs et Upsa notre labrador nous l'avons trouvée sur la route ... elle est née sous une bonne étoile.
Tu me sonnes une idée je ferais comme toi et présenterai mes adorables compagnons à 4 pattes !
Bisous et bonne soirée
Biche

Écrit par : Biche | 05/01/2010

Tres belle ode à tes compagnons à quatre pattes....
Merci aussi pour Jean Claude Darnal un de ces chanteurs de talent, injustement oubliés.....

Écrit par : pierlouim | 06/01/2010

je ne savais pas qu'on pouvait mettre des diaporamas dans la colonne de droite. Si ne ne sais pas faire, tu me diras. Tes chiennes ont bien compté pour toi. Pas de chien à la maison. Mais on est fous de celui de notre fils, un épagneul adorable ! Merci pour J.C DARNAL. Il y a bien longtemps que je ne l'avais entendu. Je vais rechercher le 33 Tours... Bises de miche

Écrit par : miche | 06/01/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique